mardi 13 juin 2017

Le Phénix Grec renaît de ses cendres

Entretien avec Nikos Michaloliakos

Son arrestation avait été relayée sur toutes les télévisions du monde en 2013… Le gouvernement grec, à la demande d’autres puissances étrangères, avait été contraint de mettre au point un plan pour jeter en prison celui qui était devenu le symbole de la Résistance grecque face aux plans d’austérité imposés par les banquiers du FMI, de la BCE et de l’Union Européenne.
Mais comment jeter en prison un député grec qui est protégé par son immunité parlementaire? Les juristes d’Athènes ont trouvé la solution, un petit texte qui permet d’arrêter un député lorsque celui-ci est impliqué dans des affaires criminelles.
Ni une, ni deux, les politiques ont trouvé une juge complaisante et aussitôt dit, aussitôt fait, l’Etat Major d’Aube Dorée, le seul qui se soit opposé à ce que le peuple grec soit mis en esclavage par les banquiers étrangers, a été arrêté à l’aube, et jeté en prison avec une mise en scène médiatique copiée en tous points sur l’exhibition de Dominique Strauss-Kahn, effectuant son « prep walk » menottes aux mains, devant les caméras de la presse mondiale à New York.
Le chef d’accusation de la juge fut simple: appartenance à une « organisation criminelle ». Le pouvoir pro-Bruxelles de l’époque pensa que cela suffirait pour effacer Aube Dorée de la scène politique grecque.
Cinq ans plus tard, par manque de preuves, le procès n’a pas avancé. Nikos Michaloliakos et ses hommes purgèrent 18 mois de préventive, le maximum selon la loi, et furent remis en liberté sous contrôle judiciaire. L’affaire pourra être relancée opportunément juste au moment des élections législatives afin de dissuader les Grecs de voter pour Aube Dorée.Suite

mardi 9 mai 2017

Conférence

rob pnf dijon 10 06 17 défendre les salaréis

La Haute Finance installée à l’Elysée : vive la Ripoublique !

Les gros malins friqués et les jobards ont désormais le Président qu’ils méritent et qu’ils ont voulu : ce produit type de la Haute Finance anonyme et vagabonde, comme disait Henry Coston.
Avec lui, pas d’erreur possible : les très riches seront encore plus riches, les très pauvres encore plus pauvres. En application d’un libéralisme pur et dur, qui sème sur sa route précarité, pauvreté, désespoir. Rassurez-vous : cela n’empêchera pas les bobos de dormir. Tout au moins jusqu’au jour où on ira les réveiller pour les pendre à l’arbre le plus proche…
Car nous entrons dans une nouvelle phase de l’Histoire dont les apprentis sorciers qui ont monté l’opération Macron s’imaginent qu’ils pourront la maîtriser, comme d’habitude. Or ils ont fabriqué et mis en place un Golem (rappelons à ceux qui ne sont pas familiarisés avec la tradition juive et la kabbale que le Golem est un puissant monstre anthropoïde, fabriqué par un rabbin avec de l’argile, destiné à servir inconditionnellement son créateur… mais qui peut lui échapper).
Bien sûr, le monde du fric roi est aux anges : la créature qu’il a fabriquée de toutes pièces et installée à l’Elysée va servir au mieux ses intérêts. Pendant cinq ans ? Les dieux en décideront. En inspirant peut-être à un peuple méprisé, bafoué, exploité une volonté de révolte aboutissant à la destruction du Golem.
C’est à cette œuvre de libération qu’il nous faut maintenant travailler, en particulier sur le terrain social, économique et culturel, au plus près des réalités, à la base, au contact de toutes celles et de tous ceux qui vont souffrir de plus en plus de la casse à grande échelle organisée par des gens qui se croient désormais tout permis et veulent écraser toute résistance. Il faut entrer en sécession, rompre tous les ponts avec un Pays Légal qui doit devenir de plus en plus une carcasse vide. Que le Pays Réel organise son autodéfense et sa survie – et tout sera possible. Comme a dit un jour un grand soldat : « Courage, on les aura ! ».
                                                                       Pierre VIAL

http://www.terreetpeuple.com/ 

mardi 2 mai 2017

Solidarité avec Olivier

Olivier  est un « néo rural » de près de 50 ans   qui a très vite quitté Paris pour s’investir dans l’agriculture biologique pour ensuite devenir entrepreneur forestier (débardage à cheval puis uniquement coupe des arbres) après une dizaine d’années cette entreprise a périclité de telle sorte que sa maison a été saisie (il y a une procédure de vente forcée en cours) .
il a alors été contraint et forcé d’arrêter toute activité et à a tout quitté emportant juste quelques effets personnels et une jument qui est sa seule compagne avec laquelle il chemine depuis 18 mois sur les sentiers de France
La jument porte ses maigres effets et il bivouaque avec elle depuis lors .Il est ainsi devenu un SDF agricole espèce rare, de plus un SDF avec un cheval,c’est absolument singulier et donc très sympathique.Il rédige un très beau journal de marche : https://1ersauvage.wordpress.com/  (il se connecte comme il peut).
Il a une page Facebook sur laquelle il partage ses aventures et  les très belles photos qu’il prend avec les moyens du bord : Marches et Stations. Olivier a également un compte twitter @saintgervais.
Un de nos amis  lui a consacré une émission radiophonique sur internet fort bien faite : https://soundcloud.com/user-461395994/portait-olivier-un-sdf-rural-qui-a-besoin-de-vous?utm_source=soundcloud&utm_campaign=share&utm_medium=facebook
Actuellement il se dirige vers le Périgord afin de tenter de récupérer quelques effets personnels dans sa maison saisie et sur le point d’être vendue. Vivre avec très peu de moyens avec une jument comme compagne est une aventure émouvante , peu banale  et surtout très éprouvante au quotidien (une jument ne se parque pas comme une voiture !) et son histoire rappelle un peu celle du héros de la Morsure des Dieux de Cheyenne Carron et surtout le dernier livre de Sylvain Tesson « Les chemins noirs ». http://www.terreetpeuple.com/303-reseau-dentraide/1548-solidarite-avec-olivier.html

jeudi 27 avril 2017

Lettre ouverte à Monsieur Emmanuel Macron, homme politique né d’une PMA entre le grand capital et les Minotaures de la repentance


Lancé sur le marché politique tel un nouveau smartphone, vous êtes, Monsieur Macron, un ignorant butor dont les propos concernant la colonisation sont doublement inadmissibles.

1) En premier lieu parce qu’ils furent tenus à Alger, devant ces rentiers de l’indépendance qui, pour tenter de cacher leurs échecs, leurs rapines et la mise en coupe réglée de leur pays, mettent sans cesse la France en accusation.
Certains qui, parmi votre auditoire, applaudirent à vos propos d’homme soumis (cf. Houellebecq), et devant lesquels vous vous comportâtes effectivement en dhimmi, sont en effet ceux qui, le 1er novembre 2016, publièrent un communiqué exigeant que la France :

« (…) présente des excuses officielles au peuple algérien pour les crimes commis durant les 132 ans de colonisation et pour les crimes coloniaux perpétrés à l’encontre du peuple algérien afin de rappeler les affres de la répression, de la torture, de l’exil, de l’extermination et de l’aliénation identitaire car l’histoire du colonialisme restera marquée par ses crimes de sang et ses pratiques inhumaines ».

Candidat à la présidence de la République française, vous avez donc donné votre caution à de telles exigences autant outrancières qu’insultantes. Ce faisant, vous vous êtes fait le complice des pressions et chantages que l’Algérie exerce à l’encontre de la France afin d’obtenir d’elle une augmentation du nombre des visas ou tel ou tel avantage diplomatique ou financier. En d’autres temps, vous auriez donc pu être poursuivi pour « Atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ».

2) Ensuite parce que vos propos constituent non seulement un recul de l’état des connaissances, mais également le viol de ce consensus historique auquel étaient arrivés les historiens des deux rives de la Méditerranée. Or, par ignorance ou par misérable calcul électoraliste, vous les avez piétinés.
Au nom de quelle légitimité scientifique avez-vous d’ailleurs pu oser les tenir ? Avez-vous seulement entendu parler des travaux de Jacques Marseille, de ceux de Daniel Lefeuvre ou encore des miens ?

Oser parler de « crime contre l’humanité », maladroitement rectifié en « crime contre l’humain », au sujet de la colonisation revient en réalité à classer cette dernière au niveau des génocides du XXe siècle, ce qui est proprement scandaleux. Sur ce terrain, vous voilà donc encore plus en pointe que Christiane Taubira, ce qui n’est pas peu dire...suite sur l'Afrique réelle

jeudi 20 avril 2017

Guerrilla et contre guerilla

Voilà un livre à se procurer et à lire absolument.

L'auteur à accorder une interview pour le dernier numéro de notre revue TP magazine.
je conseil sa lecture, bien sur, mais surtout de faire un petit effort, en s'abonnant. 
Car contrairement à la presse officielle, il n'y a aucunes subventions publique et l'argent étant le nerf de la guerre, seuls les abonnements financent le travail de ceux qui produisent la revue.


http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/morel-jehan/guerilla-et-contre-guerilla-theorie-et-pratique,50335446.aspx

lundi 17 avril 2017

Superman est juif!

A l'heure ou les blockbuster hollywodien sur les super héros envahissent les écrans
Batman, Superman, X-men , Thor (eh oui ), les 4 fantastiques et autres spiderman
un vieil article du monde, nous informe des origines des comics books américain
et des films dérivés ces dernières années , attirant jeunes et moins jeunes

http://www.lemonde.fr/culture/article/2007/10/24/exposition-superman-un-heros-juif_970650_3246.html

Cela ne veut pas dire qu'il faut être un mytho judéocentré, mais seulement continuer à regarder ses films, voir lire les comics book pour ce qu'ils sont,  c'est à dire, un divertissement.

              http://www.hdwallpapersdesktop.com/Comics/Marvel-Comics/Avengers/images/Avengers%20Wallpaper%2049.jpg

les filles au moyen Age

     Le film d 'hubert Viel, disponible en streaming, le film qui remet à l'endroit les préjugés sur la place des femmes durant les 1000 ans que dura le "moyen age" ou "dark age" chez nos cousins anglo-saxons    



                                              http://media.senscritique.com/media/000012679080/source_big/Les_filles_au_Moyen_Age.jpg                                                                          
 http://www.streaming-films.tv/les-filles-au-moyen-age/

Pagans TV

Naissance d'une chaine youtube, consacrée au paganisme, à voir sur le long terme
la pertinence des interventions et des sujets.

https://www.youtube.com/watch?v=dDCOFsFtMKA

lundi 3 avril 2017

Les preuves du financement saoudien de l’islamisation de l’université par l’UOIF

Avant propos, article bien fait de "Mediapart" pour le coup qui date d'une année, certes mais qui ne change rien au fond du sujet. A savoir que le point d'Encrage du fondamentalisme de l'idéologie religieuse qu'est le salafisme saoudien, c'est implanté dans notre région de Bourgogne dés le début des années 80, dans la ruralité tranquille Nivernaise, avec la complicité des élus locaux.

1-photo-de-garde-pngLes sujets de l’islamisation de l’université, financée hier par des saoudiens, sont devenus aujourd’hui des acteurs de l’islamisation de la jeunesse dans des établissements privés, avec l’aide du Qatar et aussi avec l’argent du contribuable.La stratégie d’islamisation secrète, depuis plus de 30 ans, en phase avec l’agenda de conquête de la frérosalafiste internationale, est toujours en marche !                                                                                                                                                                                                                                                                                                        L’UOIF[1] truste aujourd’hui des financements qataris[2] pour son projet d’islamisation de la jeunesse française, dans des établissements scolaires privés, fédérés au sein de la FNEM (Fédération Nationale de l’Enseignement privé Musulman). La même UOIF était financée par des fonds saoudiens pour islamiser l’université française et former ses futurs cadres selon les standards des Frères Musulmans. Des étudiants des années 1990, fruits de cette islamisation par l’argent saoudien, sont devenus de hauts responsables au sein de la mouvance islamiste, à l’échelle européenne, nationale, régionale et locale. D’autres sont devenus dirigeants et enseignants au sein d’établissements scolaires privés, payés à chaque fin de mois par les deniers publics. Ce billet apporte des preuves matérielles de ce financement saoudien et dévoile, pour la première fois, le contenu exact d’un projet d’islamisation de la société, datant de 1995, depuis l’université française. https://blogs.mediapart.fr/mohamed-louizi/blog/310116/les-preuves-du-financement-saoudien-de-l-islamisation-de-l-universite-par-l-uoif-enquete


































lundi 6 mars 2017

UNE CONCEPTION ÉCONOMIQUE DE L'EUROPE

1 JOUVENEL 


C'est Napoléon qui est à l'origine de la puissance indus­trielle allemande.

Lorsqu'il voulut réduire l'Angleterre, il interdit le dé­barquement de marchandises anglaises dans tous les ports du continent tenus par ses troupes.
Le blocus continental, disent les historiens, fut un échec.
  
Sans doute il n'étouffa point le commerce britannique, comme l'Empereur l'avait espéré. Mais il eut néanmoins d'immenses effets. Privés des objets de fer fabriqués à Sheffield et des tissus de laine ou de coton venant de Manchester, les marchands passèrent des commandes aux fabricants locaux. De sorte que le blocus continental, de 1806 à 1813, favorisa l'industrie dans tous les pays du continent.

Alors naquit sur la rive droite du Rhin, dans les pays dont l'Empereur avait formé « le grand-duché de Berg », cette métallurgie qui ferait un jour la force principale de l'Allemagne.                                                               .                              
Krupp faisait savoir en 1855 à Napoléon III : « Mon éta­blissement a été créé en 1810, à la suite d'un concours institué par Napoléon Ier et qui promettait un million de francs au fabricant d'un acier fondu égal à l'acier anglais. » Ainsi, aux débuts de la fabrique de canons qui a tant contribué à la grandeur prussienne, on trouve... l'Empereur des Français !

Lorsque les revers de 1813 nous forcèrent d'évacuer les ports d'Allemagne, les vaisseaux anglais y entrèrent aus­sitôt, chargés de marchandises. Les Allemands n'avaient, semblait-il, cessé d'être nos vassaux que pour redevenir les clients de l'Angleterre.

Les jeunes manufactures allemandes étaient hors d'état de supporter la concurrence de l'industrie britannique. On s'en plaignait surtout dans les pays rhénans qui, constatait en 1816 le fonctionnaire prussien chargé d'inspecter ces nouvelles provinces, « n'ont jusqu'à présent rien gagné à leur retour à la Prusse ».
C'est alors que la Prusse décida d'instituer à ses fron­tières un tarif douanier protecteur.suite sur le site

dimanche 22 janvier 2017

Réflexions sur l’élection présidentielle

Je n’ai aucune illusion sur Marine Le Pen et les gens de son entourage. Parler d’une « France apaisée » pour s’en faire une bannière constitue un déni du réel, ce qui est de mauvais augure pour quelqu’un qui prétend assumer les responsabilités du pouvoir.

Ceci étant, l’important n’est pas là car les suffrages qui vont se porter sur son nom ne reposent pas sur les qualités ou les défauts de la candidate. Ils seront en fait l’expression d’un ras-le-bol à l’égard du Système, d’un rejet pur et simple de ce Système et de ce qu’il véhicule, en particulier l’immigration-invasion et le Grand Remplacement qu’elle implique, qui scellerait la mort de notre identité et de notre liberté. Ces suffrages sont donc utiles car ils constituent un potentiel prérévolutionnaire.
Pourquoi ? Parce que les électeurs de Marine Le Pen seront forcément déçus (pour ne pas dire plus) un jour ou l’autre, par l’écart, puis le profond fossé existant entre les espoirs qu’ils mettent en elle et ce qu’elle prétend faire. Car, emprisonnée par son allégeance au Système, qu’elle dissimule de moins en moins, surtout sur l’immigration et la société multiraciale, elle suscitera une déception à la mesure des illusions qu’elle aura suscitées et entretenues.
Alors – et c’est là que tout peut arriver – il y aura des gens, beaucoup de gens, prêts à se rallier à l’idée que seule une solution radicale, mettant en question et rejetant l’ensemble du Système, pourra tirer du gouffre notre pays et notre peuple. Hypothèse peu probable, disent certains (pour se rassurer) mais qu’on ne peut cependant exclure totalement : si un certain nombre de Gaulois finissent, excédés, par réagir vraiment, c'est-à-dire physiquement, que se passera-t-il ? Cela s’appelle une Révolution. Une Révolution identitaire, portée par certains, dont nous sommes. Préparons-nous.
                                                                         Pierre VIAL

C’est à lire :

-      Sylvain Tesson, Sur les chemins noirs, Gallimard, 2016, 144 pages, 15 euros.
-      Philippe de Villiers, Les cloches sonneront-elles encore demain ?, Albin Michel, 2016, 316 pages, 22,50 euros.
-      Michel Onfray, Décadence, Flammarion, 2017, 750 pages, 22,90 euros.     -      Jean-Claude Michéa, Notre ennemi, le capital, Flammarion, 2017, 314 pages, 19 euros.



La lutte contre le mondialisme est aussi une lutte contre le sionisme international

Aujourd’hui pour tout militant nationaliste et socialiste qui se respecte la lutte contre le mondialisme est incontournable. En effet le Nouvel Ordre Mondial est un ennemi mortel pour tous les peuples épris de liberté. Les diktats du NOM visent à détruire progressivement les concepts d’indépendance nationale et de justice sociale dans le but d’enrichir une poignée d’oligarques et de satisfaire leurs besoins de domination mondiale. Le NOM cherche aussi à uniformiser le monde et à éradiquer les différentes cultures et identités nationales qui font la richesse de ce monde. Étant la seule superpuissance au niveau mondial, l’impérialisme amércain est associé avec raison au NOM. On n’a qu’à penser à toutes les guerres d’agression déclenchées par les Yankees depuis un peu plus d’un siècle (guerre du Vietnam, les deux guerres du Golfe, la guerre contre l’Afghanistan, l’invasion du Panama en 1989, etc) pour constater le rôle extrêmement néfaste et dangereux qui est rempli par l’impérialisme américain dans l’instauration du NOM. Règle générale les militants nationalistes et socialistes sont très clairs dans leur opposition à cet ennemi cruel et impitoyable.
Il existe un autre adversaire qui lui est étroitement associé et qui est tout aussi redoutable. C’est le sionisme international représenté par l’État d’Israël et ses alliés internationaux que sont toutes les organisations pro-israéliennes, comme le CRIF en France, AIPAC aux États-Unis et le Centre consultatif des relations juives et israéliennes au Canada et au Québec. Ces organisations font de leur mieux pour influencer la politique étrangère de leurs États respectifs dans un sens qui soit totalement pro-israélien et hostile aux intérêts légitimes du peuple palestinien. Ce dernier est opprimé par le gouvernement israélien depuis la Nakba (catastrophe) de 1948 qui a été marqué par leur expulsion massive de leur terre ancestrale par les milices juives. Le sionisme international est un partenaire majeur des États-Unis pour instaurer le Nouvel Ordre Mondial. Il y a une alliance indéfectible entre leur deux depuis au moins la guerre des Six Jours en 1967. Ils ont un intérêt commun à détruire les États arabes qui pratiquent une politique indépendante et qui défendent avec acharnement leur indépendance nationale dans le but de favoriser l’hégémonie américano-sioniste sur le Proche-Orient. Israël est aussi un des seuls pays dans le monde à soutenir le blocus injustifiable et inhumain des USA contre Cuba socialiste. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les analystes lucides du NOM parlent d’un axe américano-sioniste. Bien entendu les « bien-pensants » s’empressent d’hurler à l’antisémitisme et aux « théories du complot »!    

 
Richard Chatran

http://www.voxnr.com/7720/la-lutte-contre-le-mondialisme-est-aussi-une-lutte-contre-le-sionisme-international